Pause réflexion

Faire le point permet de tirer les leçons positives et négatives de ce que tu as réalisé et aussi de comment tu y es arrivé. Cela permet d’ajuster, de revoir, de rectifier et parfois de recommencer certaines étapes. Cela t’évite de répéter les mêmes erreurs, de perdre du temps ou des moyens…

Les choses se sont précisées, tout se structure, se met en place. Avancer ça fait du bien mais il reste encore, parfois, du chemin à parcourir.
Une petite pause permet d’évaluer la situation avec des éléments concrets.

Quelques questions à se poser à ce stade :

Faut-il renforcer mes compétences ?
Que manque-t-il d’essentiel ?
Mon rétro-planning tient-il la route ou faut-il l’adapter ?
Mon budget tient-il la route ou faut-il l’adapter ?
Mon idée doit-elle être adaptée ?
Mon projet doit-il évoluer en termes de temps (temps de préparation durée, date de fin), de lieu (point de départ, centralisation, lieu(x) de réalisation) ?
Ma communication est-elle efficace ?
Tout est prêt et je me sens à l’aise avec le projet ?

Une méthode ?

  1. Démarre de tes objectifs et des indicateurs définis pour leur évaluation ;
  2. Pense aux bonnes questions à poser (à toi, à tes partenaires, aux bénéficiaires…) ;
  3. Utilise les outils les mieux appropriés (sondage, questionnaire, rencontres…) et
  4. Analyse. Tu vas être surpris de tout ce que tu as été capable de faire.

Fort de cette analyse, c’est le moment de RÉORIENTER ou de MODIFIER le projet si nécessaire.
Si tout te semble en ordre, c’est le moment de COMMUNIQUER tous azimuts.